Jules Lefranc

jules_lefrancJules Lefranc

Né en 1887 à Laval et mort en 1972 aux Sables-d’Olonne, est un peintre français qualifié de naïf.

Jules Lefranc grandit dans la quincaillerie paternelle, s’essaie quelque peu à la peinture dans les années 1902-1906, et poursuit jusqu’en 1928 son activité commerciale. À partir de cette date, il se consacre définitivement à la peinture.

Il habite à Paris, dans le quartier de Belleville, revient parfois dans sa ville natale et se fixe, à la fin de sa vie, aux Sables-d’Olonne où il mourra en 1972, laissant une œuvre considérable de près de mille tableaux.

PEINTURE :

De nombreux voyages lui fourniront l’occasion de peindre les paysages et les monuments qui l’ont frappé : le château de Josselin ou les nombreuses variantes du Mont-Saint-Michel que l’on connaît de lui. Mais ce sont surtout les évocations du vieux Laval, caractéristiques de sa manière de peindre, que l’on retrouve, des tableaux que Louis Aragon décrivait ainsi : « Il est d’abord le peintre de Laval et d’autres villes où la même douceur française, sous la douceur des toits comme un plumage de pigeon, marie aux pierres anciennes les boutiques et les enseignes colorées d’aujourd’hui ». Il est aussi le peintre de la mer et des choses de la mer, autour de la Chaume et du port des Sables-d’Olonne ou sur la côte atlantique. Une partie importante de son œuvre leur est consacrée : la jetée, la bouée, les mille nuances de l’eau reviennent sans cesse dans la plupart de ses toiles dont la plus célèbre est le Lancement du Normandie, réalisée en 1933.

ART NAÏF :

La première donation d’œuvres naïves au Musée du Vieux-Château de Laval a été faite par Jules Lefranc de son vivant en 1966. C’est autour de ce premier groupe de toiles que l’actuelle collection s’est peu à peu constituée.

Exposition L’atelier de San Jeronimo du 17 septembre 2015 au 27 mars 2016 à Casa del Lector, Matadero de Madrid

Sources : Jules Lefranc – wikipédia

Jules Lefranc - Sur le plateau atelier de la radiale

Sur le plateau atelier de la Radiale ” 1949, huile sur toile 100,5 x 81 cm

huile sur toile, 72 x 60 cm

” Penhoët ” 1930 huile sur toile, 72 x 60 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire